À l’Université de Douala, du 24 au 26 avril 2024, un événement d’une envergure exceptionnelle a pris place dans la salle des actes du Décanat : le colloque international dédié à la mémoire du philosophe américain Paul Karl Feyerabend, à l’occasion de son centenaire.

La Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Douala a brillamment orchestré cette célébration intellectuelle en honorant l’un des esprits les plus brillants du XXe siècle dans le domaine de la philosophie des sciences. Sous la direction éclairée du Professeur Malolo Dissaké, éminent philosophe des sciences et érudit de Feyerabend, cet événement a permis aux experts de plancher sur les enjeux épistémologiques et socioculturels contemporains.

Le thème central du colloque a suscité une réflexion profonde : comment une pensée initialement centrée sur l’Europe peut-elle être source de stimulation et de productivité dans des contextes qui ne lui étaient pas prédestinés ?

L’événement s’est déroulé en plusieurs temps forts :

  1. Cérémonie d’Ouverture du Colloque :La cérémonie a été marquée par les discours inspirants du Professeur Malolo Dissaké, initiateur du colloque, et du Professeur Roger Mondoué, représentant personnel du Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Douala.
  2. Atelier des Doctorants et Jeunes Chercheurs :Cet atelier, baptisé “Atelier Centenaire de Feyerabend”, a été le creuset de réflexions novatrices. Les jeunes chercheurs, venus d’horizons divers des universités du Cameroun, ont apporté leurs contributions éclairées sur des questions épistémologiques, culturelles et sociales. Les contributions, élaborées par Onguene Landry de l’Université de Douala, Basilis Dzelajei de l’Université de Yaoundé 1, Djeukam Ngatcha Fabiola de l’Université de Yaoundé 1, Tchoakounté Thalès de l’Université de Douala, Ombogo Mbala Raphael de l’Université de Yaoundé 1, Léle Mavie Marthe de l’Université de Maroua, Amenguele Nyimi Hervé de l’Université de Yaoundé 1 et Nga Mvondo Antoinette de l’Université de Yaoundé 1, ont enrichi cette journée. Trois panels ont été organisés, chacun étant animé par un modérateur différent : le Pr Nsonsissa de l’Université Marien Ngouabi pour le panel 1, le Pr Malolo Dissaké de l’Université de Douala pour le panel 2, et le Pr Emboussi Nyano pour le panel 3.
  3. Présentation des Conférences :Deux conférences internationales ont captivé l’audience. La première, intitulée “Pandemics Policy and Pluralism: A Feyerabend-inspired Perspective on Covid-19”, a été présentée par Karim Bschir de l’Université de St Gallen. La seconde, assurée par Gonzalo Mufievar de l’Université Technologique Lawrence, a marqué brillamment le colloque.
  4. Cérémonie de Clôture :Le colloque s’est conclu par des mots de remerciement émus du Professeur Malolo Dissaké et du Professeur Roger Mondoué, soulignant le dynamisme scientifique des jeunes chercheurs camerounais et l’importance cruciale de la collaboration entre les universités africaines et occidentales.

Cet événement restera gravé dans les annales universitaires comme un hommage vibrant à la pensée libre et révolutionnaire de P.K. Feyerabend, rappelant à tous l’importance de repousser les frontières de la connaissance et de cultiver un esprit d’ouverture et d’innovation.

Caleb NDENG

Campus Univers

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Information

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Newsletter

En ligne

Nous avons 44 invités et aucun membre en ligne

Facebook

Visitez également